lundi 30 juillet 2018

Cuire en économisant 50% d'énergie avec la Marmite Norvégienne




De 1973 à 2014 la consommation mondiale d'électricité a augmenté de 280%. Ce chiffre hallucinant s'explique par le développement de son accessibilité partout dans le monde et surtout par l'équipement massif en électroménager des pays comme la France.
Tous les foyers (ou presque) ont leur télévision, frigidaire, four... Autant d'appareils qui font grimper la facture.
Aujourd'hui, l'électricité fait partie intégrante de notre quotidien, elle est synonyme de confort et de facilité et nous aurions bien du mal à nous en passer.
Les tarifs d'EDF et du gaz ne cessent d'augmenter (7.5% de plus pour le gaz, au 1er juillet 2018, rien que ça...) et pourtant leur consommation ne diminue pas.
De plus, notre énergie électrique est à plus de 83% d'origine nucléaire, les retombées sur notre budget et sur l'environnement sont importantes.
Source EDF.fr


Source EDF.fr






 
Saviez-vous que nous utilisons 500kWh/an/personne d'énergie, rien que pour cuire et réchauffer nos aliments?!
Le tarif d'1kWh est actuellement de 0.1593€, ce qui nous fait (attention calcul de tête...) 79€65/personne/an pour de bons repas chauds tous les jours.
Pour une famille de 5 personnes, ça représente environ 400€ à l'année.

Cet état de fait est assez récent. Du temps de nos grands-parents et même de nos parents (1973, ce n'est pas si vieux...), la situation était tout autre.
Ils connaissaient le manque et avaient mille et une astuces pour réduire leur consommation.
Cette sagesse s'est perdue face à la pression de la modernité et de la technologie.
Ré-adopter ces gestes de bon sens nous permettrait une diminution de notre facture EDF et de notre impact sur environnement.
Le simple fait de mettre un couvercle pendant la cuisson économise 30% d'énergie.

Aujourd'hui, je voudrais vous présenter un mode de cuisson qui permet de réaliser au moins 50% d'économie:

C'est LA MARMITE NORVÉGIENNE!

Qu'est-ce que c'est?


Pour faire simple: c'est le même procédé qu'une glacière, à la différence près qu'au lieu de garder le froid, on garde la chaleur.
Une Marmite Norvégienne ne cuit pas, elle garde la température juste en dessous du point d'ébullition et continue la cuisson sans aucune énergie.
Donc pour utiliser la Marmite, il faut impérativement commencer la cuisson au gaz ou sur une plaque électrique. Dès que l'ébullition est atteinte et selon ce que l'on veut cuire, on peut, plus ou moins vite, placer notre cocotte dans la Marmite. Celle-ci gardera la chaleur plusieurs heures et votre plat continuera de cuire gentiment.
La Marmite Norvégienne nous vient de très loin, déjà pendant la Première Guerre Mondiale, les femmes emmitouflaient leur faitout dans leurs couvertures, directement dans leur lit. Le soir, en rentrant des champs ou de l'usine, elles trouvaient un plat et un lit tout chaud!

Aujourd'hui, la Marmite Norvégienne (MN) offre encore de nombreux avantages:
-L'un des plus appréciables à mon avis 😁:  Pendant que le plat cuit tout seul, on peut faire autre chose, sortir... Rien de mieux que de préparer son repas à l'avance, de le glisser dans la MN et de l'oublier en allant se promener. En revenant, il ne reste plus qu'à mettre les pieds sous la table , tout en se régalant avec un bon plat chaud!
-Aucun risque d’évaporation, d’accrochage, de cuisson oubliée sur le feu etc. Pas besoin de remuer, retourner, vérifier, surveiller... la liberté!
-L’été, la cuisine ne sera pas surchauffée par de longues cuissons.
-La MN permet également de garder le plat au chaud pour ceux qui prennent leur repas en décalage.
-À l’inverse, on peut s’en servir de glacière.
-Les arômes sont plus développés et les légumes gardent leur fermeté, tout en étant fondants à cœur.
-Enfin et surtout, la MN permet de belles économies de gaz ou d’électricité!!

A titre d'exemple, pour la cuisson des pommes de terre à l'eau: 5 min d'ébullition pour 40 min dans la marmite Norvégienne. L'économie est réelle et immédiate.
Pour des plats avec viande, comme la poule au pot, il faut 20 min d'ébullition et 2h en MN. dans ce cas, la MN permet bien plus que 50% d'économie 😉

Les petits inconvénients: (il en faut ...)
- Il faut prévoir un temps de cuisson plus long, environ un tiers de plus. Il y a moyen de le réduire en découpant plus finement les aliments et en faisant tremper les céréales ou légumineuses la veille.
http://www.marmite-norvegienne.com


-Si vous fabriquez votre marmite, elle sera assez encombrante, il faut lui trouver une place. En Norvège, les MN sont incorporées directement dans un tiroir de la cuisine. Les veinards!








On peut fabriquer sa MN avec tout élément isolant: laine, ouatine, paille, carton...



http://www.marmite-norvegienne.com
Si vous n'avez pas l'âme d'un(e) bricoleur(se), emmitouflez simplement votre cocotte dans une couverture épaisse, récupérez une grande glacière souple (certains supermarchés en offrent à leurs nouveaux clients) ou utilisez des cartons. Entourez votre cocotte d'un torchon, drap, couverture et placez-la dans la glacière ou dans la boite en carton. Cela vous fera gagner de l'énergie.
Pour les temps de cuissons, à vous de faire des essais, chaque MN réagit différemment.








Mais si vous êtes couturière, je vous propose le tuto de ma Marmite Norvégienne.
Cela fait 1 an et demi que je l'utilise régulièrement, elle a fait ses preuves en terme d'isolation, donc de cuisson. C'est ma chouchoute!!

Tuto Marmite Norvégienne

Pour aller plus loin:
Le blog Marmite Norvégienne, mon amie, vous y trouverez des tuto pour la fabrication d'une MN et des tonnes de recettes. Si le sujet vous intéresse, à lire absolument.
Le blog CfaitMaison, toujours très complet et bourré de recettes.
Les amis de la Terre propose un dossier PDF très bien fait, avec un tableau des temps de cuisson.

Et vous, connaissiez-vous la Marmite Norvégienne?
Partagez vos expériences avec nous en commentaire.
Si cet article vous a plu, épinglez-le sur les réseaux sociaux!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire