mercredi 12 septembre 2018

Mon aventure NO POO



J'ai découvert le terme NO POO (comprenez No Shampoo)  grâce à ma cousine Marlène. 
Son compagnon et elle avaient le projet de partir à vélo pour sillonner les routes de l’Eurasie et elle souhaitait être débarrassé de la corvée du shampoing.
Tu ne te laveras plus les cheveux?!! Ai-je objecté avec horreur!  


Moi qui ne pouvais pas rester plus de 48h sans un bon shampouignage, je trouvais ça hallucinant.
Mais la graine de la curiosité était plantée.
Ma cousine est partie pour son road-trip sans shampoing et moi je me suis assise bien au chaud devant mon ordi. 😉
D'ailleurs, si ça vous dit d'aller découvrir leur incroyable escapade cycliste c'est ici

Le premier article sur lequel on tombe en tapant No Poo dans le moteur de recherche c'est celui
d'Antigone XXI et heureusement!
C'est clair, précis, elle nous explique tout pour débuter sans trop de difficultés notre transition No Poo.

Mais c'est quoi exactement le No Poo?

Le No Poo n'est pas une secte, une religion ou un mouvement philosophique (quoique...😁).
C'est faire le choix d'arrêter les shampoings du commerce, d'espacer les lavages jusqu'à ne plus se laver les cheveux qu'avec de l'eau (bon là, c'est le top du top!) tout en regagnant de beaux cheveux, souples, brillants, épais... Si si, je vous jure c'est possible!

Comme l'explique Antigone XXI, les shampoings liquides décapent les cheveux. Ceux-ci luttent pour rétablir un équilibre et se fragilisent au fil des années.

C'est une mauvaise habitude chez nous, les hommes civilisés, de croire que seul une pilule, un baume miracle pourra sauver notre santé, notre peau et nos cheveux.
Nous ne faisons plus du tout confiance en notre propre corps pour se réparer, se réguler, résoudre les problèmes existants.

Pire encore, nous gavons notre organisme de substances chimiques qui masquent le problème et bien souvent l'intensifie.

Pour les cheveux, c'est un cercle vicieux, mis en place dès notre naissance:
Nous lavons, les cheveux regraissent vite pour se défendre, mais nous relavons illico et ainsi de suite toute notre vie!!

Ne plus utiliser de shampoing et espacer les lavages ne se fait pas du jour au lendemain, il faut revoir toutes ses habitudes et adopter de nouveaux soins capillaires.

Après avoir lu Antigone XXI, j'étais emballée, hyper motivée et prête à tous les sacrifices. 
A cette époque mes cheveux regraissaient très vite, les pointes étaient plutôt sèches et je les perdais par poignées.
C'est surtout la chute de cheveux qui m'a motivée à me lancer. J'en avais ras-le-bol d'en avoir partout, dans le lavabo, la douche, le sol, les vêtements... (Je vous rassure, je ne suis pas un yéti quand même!!)

J'ai donc mis en place illico presto la méthode No Poo de compet':

-Brossage des cheveux 5 min par jour.
-Nettoyage de la brosse tous les jours.
-Shampoing 1x par semaine (direct!) avec bicarbonate de soude
-Shampoing sec plusieurs fois par semaine

Je n'ai pas tenu longtemps...
Boulot oblige, les cheveux miroitant de gras... c'est pas génial face à la clientèle.

Ça prend du temps de réparer des années, des décennies de mauvais traitements.

PREMIÈRE ERREUR: VOULOIR ALLER TROP VITE

J'ai continué en version plus cool, en reprenant mes shampoings tous les 3 jours, en espaçant progressivement avec mes nouvelles bonnes habitudes:



Il y a 2 ans, j'étais persuadé que le brossage abîmait les cheveux. Donc je les démêlais après mon shampoing et évitais d'y retoucher avant le lavage suivant.
Encore une croyance qui s'effondre:

 IL FAUT SE BROSSER LES CHEVEUX ÉNERGIQUEMENT PLUSIEURS MINUTES PAR JOUR

La tête en bas, je brosse dans tous les sens, puis, je me relève et recommence.

Le choix de la brosse est important.
J'ai opté pour une brosse en hêtre et poils de sanglier. 
J'adore cette brosse, elle est étroite donc se manipule facilement et ses poils durs permettent de démêler sans problème ma crinière de yéti 😉


Les avantages du brossage sont nombreux:
- Démêlage (ça c'est une évidence !)
- Permet d'enlever toutes les poussières, particules...
- Stimule le cuir chevelu
- Aère les cheveux
- Lissage express
- Leur redonne du volume
- Permet de répartir le sébum des racines jusqu'aux pointes. 

Si le sébum est correctement étalé sur toute la chevelure, fini les racines grasses, fini les pointes sèches et les frisottis, car Mesdames (et Messieurs, ça marche aussi sur les hommes 😉):

LE SÉBUM EST LE MEILLEUR SOIN CAPILLAIRE QUI EXISTE!

Je le crie haut et fort:  
Vos cheveux sont capables de s'auto-réguler, de se soigner eux-mêmes!!

Voici un soin capillaire 100% gratuit et disponible à la maison sans frais de port!!
Le tout c'est d'avoir confiance et de prendre patience.


SECONDE ERREUR: NE PAS NETTOYER SA BROSSE RÉGULIÈREMENT

Avant, si je la nettoyais tous les 6 mois, c'était bien, vu que je ne l'utilisais pas beaucoup et toujours sur cheveux propres.
J'enlevais systématiquement les cheveux à chaque passage (heureusement, vu la quantité...) mais je ne la savonnais que rarement.

Grave erreur!!

Pour éviter que les cheveux regraissent vite il faut utiliser une brosse propre.
Maintenant que mes cheveux se sont régulés, je ne la lave plus qu'une à deux fois par semaine, mais je vous conseille de le faire tous les jours au début.
Dans le même ordre d'idée, pensez à changer votre taie d'oreiller régulièrement 😉

 LE SHAMPOING SEC: LA ROUE DE SECOURS POUR UN NO POO ZEN

Je n'avais jamais fait de ma vie un shampoing sec avant de me lancer dans le No Poo.
J'ai cherché des techniques, des recettes sur le net et j'en ai trouvé des tonnes, avec du bicarbonate, de l'argile... 
Je n'en ai retenu qu'une:
Maïzena et cacao.

Ce fut une révolution dans ma salle de bain. 
Au début, ça me permettait d'avoir les cheveux "potables" un jour de plus.
Puis petit à petit, je n'ai eu besoin de faire qu'un seul shampoing sec par semaine avec des cheveux propres, brillants et je tiens facile 3-4 jours de plus.
Ma recette du shampoing sec, c'est ici 😉

OUI AUX LAVAGES, NON AUX SHAMPOINGS!

"No Poo" ça veut dire "pas de shampoing", mais on continue de laver ses cheveux.
La première étape est de passer au bicarbonate de soude ou aux poudres lavantes naturelles comme le ghassoul, en espaçant au maximum les shampoings.
Puis l'étape ultime c'est de se laver les cheveux avec uniquement de l'eau (et oui...)

C'est là que ça pêche pour moi...😕
J'utilise encore un shampoing solide de chez Antheya, un artisan savonnier proche de chez moi.


J'adore ce shampoing:
Il est zéro déchet, local (à moins de 30 km de chez moi) et surtout, il est d'une grande qualité, car saponifié à froid.
J'en suis actuellement à 1 lavage par semaine et je me rends compte que je vais pouvoir passer à 10 jours, mais c'est encore du shampoing...
Donc, prochaine étape pour moi, arrêter le shampoing...

LA CURE DE SÉBUM: LE COUP DE POUCE INATTENDU

On en entend parler partout sur la toile, la cure de sébum fait de plus en plus d'adeptes et est un passage obligé pour réussir son No Poo.

En quoi ça consiste?

Une cure de sébum est une pratique assez technique qui demande un investissement total de soi, pas mal d'ingrédients à se procurer à l'avance et un planning très précis...

Mais non, Je plaisante!!

Pour démarrer un cure de sébum, en fait, vous ne faites rien! 
Plus précisément, vous ne vous lavez plus les cheveux pendant 1 mois, idéalement.
Par contre, il faut continuer le brossage quotidien et le nettoyage systématique de la brosse.

Grâce à cette cure, le corps reçoit le message que le sébum est présent et joue son rôle de protection. Au bout d'un certain temps, il va diminuer de lui-même sa sécrétion, car les cheveux en auront moins besoin, n'ayant pas été décapés entre temps. De plus, il va réparer naturellement les pointes.

Je vous avoue qu'il m'a fallu 1 an avant de me lancer. La peur du regard des autres est une barrière difficile à franchir... Je pense également qu'il est plus facile de commencer sa cure quand on a déjà bien espacé les lavages.

J'ai donc profité de mes congés pour tenter la chose et j'ai tenu bon 15 jours.
C'est vraiment très difficile, de rester avec des cheveux "sales". Même si je ne connaissais personne, je n'étais pas très à l'aise.
J'ai donc cherché plusieurs coiffures "cache misère" qui ont fait leur petit effet et que j'utilise encore avec les cheveux propres 😉.  
Je vous concocte un article spécial cure de sébum avec toutes mes trouvailles.

Les retombées de cette cure n'ont pas été immédiates. Juste après mon shampoing, je ne voyais pas vraiment de différence.
Elle s'est révélée au bout d'une semaine, quand mes cheveux étaient toujours brillants et propres, alors qu'avant, ils étaient bof bof au bout de 4-5 jours.

2 mois après la cure, j'ai vraiment pu espacer les shampoings facilement à 1 fois par semaine et je vais continuer à espacer. 1 mois de cure doit vraiment aider à régulariser la sécrétion de sébum. Je suis donc motivée pour recommencer l'expérience dès que je le peux!

POUR CONCLURE

Cela fait un peu plus d'un an que je me suis lancée dans le No Poo.
Pour l'instant, j'en suis encore au stade du "Slow Poo", puisque j'utilise encore du shampoing.
Cependant, les effets positifs sont déjà là: mes cheveux n'ont jamais été aussi brillants, doux au toucher, épais, volumineux...
J'ai vraiment espacé les shampoings: de 1 fois tous les 2 jours, à 1 fois toutes les semaines.
C'est déjà un exploit! 
J'ai encore du chemin à parcourir, car c'est un long processus...
Cependant, mes cheveux m'en remercient, donc je garde le cap et vous tiendrais au courant de l'avancée de cette aventure!!

Si vous aussi, vous avez tenté le No Poo, partagez votre expérience en commentaire 😉
Si vous trouvez cet article intéressant, épinglez-le sur les réseaux sociaux!




2 commentaires:

  1. Coucou ma cousine! Super article! Je me demandais, j'ai une brosse à poils de sangliers aussi, mais comment tu fais pour la laver efficacement? Merci :)

    RépondreSupprimer
  2. Salut Manon,
    Personnellement, j'enlève bien tous les cheveux avec un peigne. Ensuite, je frotte ma brosse contre mon savon (je n'ai plus de savon liquide), je nettoie bien en passant entre chaque rangs de poils et je fini par un bon rinçage à l'eau claire. Certaines personnes recommandent de laisser tremper dans de l'eau avec du bicarbonate, personnellement, je ne le fait pas car ça abîme le bois. Il existe une petite brosse spécial pour le nettoyage des brosses à cheveux, c'est un de mes futurs achats ;)

    RépondreSupprimer